DEUXIÈME DIMANCHE DE PÂQUES

10H30 à Wallers Retrouvez la messe et l’Homélie du père Francis

EN DIRECT DU DOYENNE !

En ce temps si particulier du confinement, les célébrations liturgiques publiques sont supprimées.

Ce deuxième dimanche de Pâques 2020,  célèbration de la messe de Pâques à l'église de Wallers où elle sera filmée et retransmise en direct

C'est le père Francis OBAH qui nous invite à cette célébration. Il sera accompagné de Bernard KLOPOCKI diacre

Belle Semaine de Pâques !


DIOCESE DE CAMBRAI

Messe : Doyenné de Denaisis

Le 2eme dimanche de Pâques, Année A (19-04-2020)

1ere Lecture : Ac 2,42-47 ; 2eme Lecture : 1P1, 3-9 ; Evangile : Jean 20,19-31

Méditation : "La Paix soit avec vous"

 

C’est humain pour un disciple que de vivre le désarroi devant la mort de son Maître. Au-delà de sa personne, le maître incarne l’espoir, l’assurance et l’avenir pour le disciple. Ainsi se résume l’état d’âme de tous les apôtres après la mort de Jésus. Ils ont eu peur de leur propre sort devant le pouvoir romain. Ils s’attendaient, eux ainsi, à être crucifier à leur tour. C’est ce qui explique leur confinement. Un fait étonnant advient : le Maître leur apparait en personne et dit : « La paix soit avec vous ! » il n’est pas apparu aux inconnus, mais a ceux-là mêmes qui ont vécu avec lui. Il vient apaiser l’angoisse et la peur suscitées par sa passion et mort. Il ne demande pas de comptes à Pierre pour l’avoir renié ni aux autres pour l’avoir abandonné. Un chrétien doit donc savoir aller au-delà de toute forme d’injustice subie pour témoigner de la miséricorde de Dieu.

Il est par ailleurs très limité de penser la résurrection seulement comme la sortie de Jésus du tombeau. Elle est en effet un mystère qui inclut quatre preuves, à savoir la mort de Jésus, le tombeau est vide, les apparitions de Jésus et le témoignage des apôtres. La mort de Jésus est un fait historique approuvé, même par les non-chrétiens. Traiter de fauteur de troubles par l’autorité romaine et la tradition juive, il a été crucifié comme tout bandit. Les Evangiles concordent pour affirmer que son tombeau est vide, ce qui n’a jamais été nié jusqu’à ce jour. Même les non-chrétiens n’ont jamais pu trouver une autre tombe pour contester cette affirmation. Le Saint Sépulcre existe. Tous les pèlerins qui passent par Jérusalem le confirment. Mais le tombeau vide en lui-même n’est pas preuve de la résurrection. Ce sont les apparitions qui viennent combler le vide laissé par le tombeau vide. Jésus est apparu aux disciples. Il vient leur donner une nouvelle feuille de route sous l’assistance de l’Esprit Saint. Ils sont dès lors investis pour continuer la mission d’évangélisation. Sans le témoignage apostolique, le tombeau vide resterait une légende parmi tant d’autres. Et la beauté de la foi catholique est qu’elle est apostolique, c’est-à-dire fondée sur la foi des apôtres, avec saint Pierre comme le premier pape de l’historique de l’Eglise. La foi catholique a une histoire très riche en spiritualité !

Aussi, la foi de la première communauté chrétienne porte en elle la marque de la foi des apôtres. Ils appliquaient les enseignements du Maître par la participation à la prière communautaire et la mise e commun des biens. La foi devient ainsi un facteur pour la répartition équitable des bien et donc de justice sociale. Car tous, les pauvres comme les riches, ont droit au fruit du travail de chacun. Chacun est ainsi invité à contribuer à l’équilibre social comme témoin de Jésus. Ce qui fait que ce deuxième dimanche de Pâques est dédié à la miséricorde divine. Contrairement à judas et à Pierre, Thomas n’a pas trahi ni nié Jésus. Il a simplement été curieux en mettant la raison au service de la foi. Il peut être appelé le premier théologien du mystère de la résurrection de Jésus. En plus, son doute a conduit à une foi authentique en Jésus Christ. Prions donc pour tous ceux qui hésitent de croire en Jésus Christ. Saint Pierre nous invite à la foi et a la persévérance malgré ce temps d’épreuve dû au Coronavirus. Le confinement est certes une torture, mais avec Jésus nous sommes déjà vainqueurs. Que la paix soit avec vous.

ABBE Francis Symphorien OBAH

Article publié par Doyenné du denaisis • Publié le Jeudi 16 avril 2020 • 1365 visites

keyboard_arrow_up