DIMANCHE 7 FEVRIER : Dimanche de la santé

Nous prierons pour les malades mais aussi le personnel de santé et les acteurs des aumôneries des hôpitaux. Pierre Marie MICHAUX Aumônier de l'Hôpital de Denain nous parle de sa mission

logo pasto sante dio cambrai logo pasto sante dio cambrai  

Le 7 février,  dimanche de la santé ,

les communautés chrétiennes sont invitées à prier sur le thème :

« Tout le monde Te cherche »

 

La santé (sous toutes ses formes) est devenue, pour beaucoup, le bien le plus précieux. La pandémie que nous traversons met encore plus l’accent sur cette réalité. 

La souffrance ou l’épreuve est en effet souvent déstabilisante pour celle où celui qui la vit. Nos repères physiques, psychologiques, sociaux ou spirituels peuvent être alors malmenés. 

Qui plus est, quand il s’agit d’une maladie grave, handicapante ou d’un décès. Beaucoup d’entre nous s’interrogent alors sur le sens de la vie, se demandent où est Dieu quand nous souffrons. D’autres questionnent : « Qu’ai-je fait au bon Dieu pour mériter ça ? ».

La pastorale de la santé, dans ses différentes missions (aumônerie hospitalière et dans les Ehpad, visites à domicile, etc.) ne cesse de rencontrer des hommes et des femmes en souffrance et en quête de délivrance, de protection, de guérison. Le plus important pour nous, membres de l’aumônerie hospitalière ou visiteurs à domicile, est d’écouter ce qui est dit, avec beaucoup de respect, car tout questionnement est légitime. À l’exemple de Jésus, il nous semble essentiel de reconnaître cette souffrance dans toutes ses dimensions, de la respecter telle qu’elle est, car chacun la vit différemment. Par notre présence bienveillante, et avec l’aide de l’Esprit-Saint,

nous pouvons faire émerger la présence de Dieu qui, en toute circonstance, souhaite signifier sa compassion, son soutien et son amour.

 

Méditons cette belle histoire que nous conte Ademar de Borras, Brésil :

« A la fin de sa vie, un homme regarda en arrière et vit que, tout au long du chemin, il y avait quatre empreintes de pas sur le sable, les siennes et celle de Dieu. Mais dans les moments difficiles, il n’y en avait que deux ! Très surpris, et même peiné, il dit à Dieu : je vois que c’est justement dans les moments difficiles que Tu m’as laissé seul...

Mais non ! lui répondit Dieu, dans les moments difficiles, il y avait seulement les traces de mes pas à moi, parce qu’alors...je te portais dans mes bras. »

 

Oui, le Seigneur n’est pas indifférent à notre souffrance, à nos questions, à nos moments de découragement et même de révolte, soyons-en persuadés. Comment pourrions-nous en douter alors que pendant toute sa vie publique Jésus n’a cessé d’écouter, de réconforter, de guérir, de pardonner et de relever l’homme blessé. Alors, n’hésitons jamais à Lui parler, apprenons à Lui faire confiance et, enfin, sachons aussi Le remercier de nous aimer comme Il nous aime.

 

Pierre-Marie Micheaux

Aumônier catholique CH Denain


Tout le monde te cherche Seigneur

Particulièrement dans les évènements tragiques

image-dimanche-sante-2021-999125 image-dimanche-sante-2021-999125  qui abiment nos vies,

les bouleversent, les malmènent,

Tout le monde Te cherche,

Où es-tu?

Es-tu un Dieu lointain ?

Indifférent à ce qui nous blesse ?

En Jésus, tu t’es fait proche de chacun.

En lui Tu as souffert ce que nous souffrons.

Alors, aide-moi à croire,
Aide nous à croire que Tu es le Dieu,
Présent au tout de nos vies.

Et que toi aussi, sans Te lasser,
Tu nous cherches.

Chantal Lavoillotte


En cliquant ici retrouvez les informations de l'Aumônerie du diocèse

https://sante.cathocambrai.com/dimanche-sante.html

 

Article publié par Doyenné du denaisis • Publié le Vendredi 05 février 2021 • 1021 visites

keyboard_arrow_up